MEURTRE DE LA JEUNE BANQUIERE : Elodie KULIK

Le destin tragique d'une jeune femme prometteuse

 

Le 11 janvier 2002 vers 00 heure 30, un véhicule Peugeot 106 est accidenté en bordure d’un champ, sur le CD 44,

à CARTIGNY (Somme), commune qui relie l'axe ST QUENTIN (Aisne) à PERONNE.

Ce véhicule appartient à Elodie KULIK, 24 ans, domiciliée à PERONNE,

directrice de la banque de Picardie de cette localité.

L’intéressée ne donne plus signe de vie depuis la veille à 23 heures 30, heure à laquelle elle a pris congé

d’un copain à ST QUENTIN pour retourner, seule, à son domicile à PERONNE.

 

Le 12 janvier 2002 vers 10 heures 45,

son cadavre dénudé et en partie carbonisé est découvert par un agriculteur

sur les anciennes pistes d'aérodrome à TERTRY (Somme),

à proximité de l'usine BONDUELLE d ESTREES-MONS.

 

Elle a été violée avant d’être tuée, puis brûlée.

 

 

Elodie KULIK,

c'était la joie de vivre, l'intelligence, la sociabilité.

 

Jacky KULIK, le père d'Elodie, ainsi que toute sa famille se battent depuis plusieurs années pour connaître la vérité.

Ce meurtre reste, à ce jour, impuni ...

 

 

En cas de renseignements, n'hésitez pas à contacter la Gendarmerie :

Section de Recherches, 107 rue d'Elbeuf 80030 AMIENS Cedex 1.

Tph : 03.22.53.69.10 - 06.11.56.54.49

Mail : cellule.elodiekulik@live.fr